Gone girl : des avis partagés

affiche gone girl simpleLa critique, la bande annonce, le scénario, le casting tout est là pour donner envie d’aller voir Gone Girl.

Des bonnes notes partout ou presque et des adjectifs élogieux (méticuleux, intense, soigné, …)  pour décrire le petit dernier de David Finch. Un excellent 4/4 pour Paris Premières, une moyenne de 4.4/5 pour AlloCiné.

Retrouver Ben Affleck pourquoi pas, pas forcément ma tasse de thé, mais ça convient à l’Homme ; pour ma part je me réjouis bien plus de retrouver Rosamund Pike (We want sex equality, Le dernier pub avant la fin du monde, La faille, Jack Reacher). Sans oublier le rôle secondaire (et pourtant fondamental) interprété par « Barney Stinson » (How I Meet Your Mother) Neil Patrick Harris (?curieusement du mal à retenir son vrai patronyme!). Lire la suite

Beauté minimale

« Base. Crème. BB crème. Poudre. Blush. Crayon. Mascara. Ré-poudre. Gloss. Belle routine – belle maîtrise – bravo. » C’est ainsi que commence la petite carte « À la recherche du regard parfait » de la little box d’octobre. Aïe. Entre cette liste et les conseils maquillage de Cristina qui n’envisage pas un teint frais sans fond de teint ni anti-cernes, je me sens franchement comme une extraterrestre à milles lieues de ces considérations esthétiques !Routine maquillage

Attention, les révélations qui vont suivre risquent de heurter la sensibilité des beauté addicts.

Ma routine est extrêmement simple pour ne pas dire réduite à l’extrême :

- nettoyage, parfois avec un petit gel gommant-purifiant, mais encore plus souvent avec un banal savon hydratant

-et ensuite, heu, et bien rien les trois quarts du temps et parfois une crème hydratante juste pour éviter les tiraillements dus au dessèchement !

Hyper minimaliste n’est-ce pas?!

Lire la suite

De tout et de rien

life is too shortLa princesse que j’appelle plus souvent -affectueusement- « p’tite crotte », « grosse mémère » ou lilinouchette (allez savoir pourquoi je lui donne de tels petits noms) est à la fois toujours aussi sauvage et trouillarde et en même temps plus souvent sur les jambes, à la recherche d’un câlin. Je me demande ce qui peut bien lui passer par la tête et si elle aussi ressent le manque et l’absence dus à la disparition de mon trésor à 4 pattes.

Une grosse partie de moi continue à ne penser qu’à lui ou à trouver des stratagèmes pour ne pas avoir à penser qu’il n’est plus là… D’ailleurs, je voulais vous dire merci à vous tous qui avez laissé des gentils messages de soutien et de réconfort. La peine n’est pas moins forte, mais je me suis sentie moins seule face à ce vide.

Et puis il y a aussi des gens vraiment bizarres. Comme ce petit vieux à la terrasse du café la semaine passée, qui expliquait à son amie combien il aimait les animaux, mais, que Oh! Mon Dieu, Non Jamais il n’aurait de chat. Vous comprenez c’est terrible un chat, ça griffe les meubles, les murs, ça met des poils partout, il faut le nourrir, il faut lui acheter à manger et en plus nettoyer ses besoins. Hum, hum, oui c’est sûr, il s’agissait d’un véritable amoureux des animaux.

On a tous le droit d’avoir ou non un animal de compagnie, c’est le choix de chacun. On a tous le droit de les aimer ou pas. Personne n’y est forcé. Mais ça rime à quoi de dire qu’on les adôôôre, mais que non, on ‘en prendra jamais, parce que vous comprenez, ça donne trop de travail ???

Bon, je me remets à râler et je commence à pleurer moins souvent. C’est donc que ça commence à aller un peu mieux.

En attendant de retrouver une humeur plus légère, je vous laisse avec ce tuto express de nail art « mushrooms/champi » vu sur le tumblr de Fatjunkie. D’ailleurs elle a plein d’autres idées amusantes, si ça vous tente…

na champ tuto