A l’abri dans ma coquille…

Pas si simple de sortir de sa zone de confort… Ces jours-ci je me suis même souvent demandé si la mienne n’était pas extrêmement réduite. Très, très difficile pour moi de sortir de mon agréable routine quotidienne et plus encore d’être quotidiennement (et pendant de lonnnnnnnngs moments) en contact avec des gens.image

Je savais bien que j’avais une forte tendance solitaire, mais je ne soupçonnais pas qu’il puisse m’être encore à ce point difficile de passer du temps avec des adultes à ne rien faire d’autre que de discuter derrière une assiette et un verre qui se remplissent en continu du matin jusqu’au soir…

J’essaie pourtant de me détendre, de "profiter du moment présent"… Mais rien n’y fait, c’est clair et net : j’ai une grosse tendance ourse mal léchée dès qu’il s’agit de passer des journées attablés avec des étrangers. Déjà pendant les quelques jours des fêtes de fin d’année en famille je trouve tout ça assez frustrants, alors là je ne vous raconte pas l’épreuve.

D’autant plus que je me sens bien nulle de me montrer aussi asociale et renfermée. Lire la suite